Archives for category: Quebec

 
The Lac-Mégantic Disaster
Where Does the Buck Stop?

This study examines the Lac-Mégantic disaster, and points the finger at corporate negligence and regulatory failure as root causes of the tragedy. According to the study, the evidence to date suggests a flawed regulatory system, dangerous cost-cutting corporate behavior, and responsibility extending to the highest levels of corporate management and government policy-making. The study also points to several other flaws in the regulatory system, and highlights some remaining questions in the wake of the accident.

Lac-Mégantic: The buck stops at Parliament Hill—study

The people of Lac-Mégantic entrusted government to take reasonable measures to ensure their safety. Their trust was betrayed. They deserve to know the truth behind the corporate negligence and regulatory failure for which they paid such a heavy price.

Guidelines that could have prevented this disaster:
>> Speed restrictions
>> Performing en-route inspections
>> Communication protocols
>> Accuracy of reports and handling emergencies
>> Deal with situations when an employee judges himself unfit for work if called unexpectedly
>> Ensure the train operator has taken health and fitness training and a recent medical exam
>> Provide such lone operators with “specific training” and furnish proof of successful completion to Transport Canada upon request.

Politicians have deflected criticism of government’s cost cutting and deregulation of the railway industry contributed to the disaster.

We need to blame the government for deregulations – for relying on an industry to regulate itself.

And the media too. We need to blame the media, the so-called “journalists”. They have attempted to misdirect their readers as to the causes of the Lac-Mégantic rail disaster. Canada’s mainstream newspapers have any serious examination of the corporate and government drive to deregulate industry.

The news media was created to be a watchdog for the people, but has that changed. It has become the lapdog of the government!

 

Firefighters continue to water smoldering rubble Sunday, July 7, 2013 in Lac Megantic, Quebec. A runaway train derailed Saturday igniting tanker cars carrying crude oil.

LAC MEGANTIC 1

The downtown core lays in ruins as firefighters continue to water smoldering rubble Sunday, July 7, 2013 in Lac Megantic, Quebec. A runaway train derailed Saturday igniting tanker cars carrying crude oil.

LAC MEGANTIC 2
LAC MEGANTIC 4

The remains of tanker cars lie burnt out in the downtown core Sunday, July 7, 2013, in Lac Megantic, Quebec. A runaway train derailed Saturday igniting tanker cars carrying crude oil and devastated the town.

LAC MEGANTIC 3
LAC MEGANTIC 5
LAC MEGANTIC 6
LAC MEGANTIC 7
LAC MEGANTIC 8
LAC MEGANTIC 9

An aerial view of a fire in the town of Lac-Megantic is seen from a Sûreté du Québec helicopter Saturday, July 6, 2014 following a train derailment the sparked several explosions in Lac Megantic, Quebec.

LAC MEGANTIC 10

Smoke rises from railway cars that were carrying crude oil after derailing in downtown Lac Megantic, Quebec, Canada, Saturday, July 6, 2013.

LAC MEGANTIC 11
LAC MEGANTIC 12
LAC MEGANTIC 13
LAC MEGANTIC 14
LAC MEGANTIC 15

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Advertisements

 
 
Relancer l’économie
Lors de son premier point de presse au lendemain des élections, Philippe Couillard a mis la relance de l’économie en tête de ses priorités. Pour y arriver, il entend augmenter de 1,5 milliard$ les investissements dans les infrastructures. Le gouvernement Couillard prolongera également le crédit d’impôt à la rénovation domiciliaire.

Vérifier les finances publiques
Après son assermentation, Philippe Couillard demandera au vérificateur général de dresser un portrait indépendant des finances publiques.

Faire un surplus d’ici 2015
Le gouvernement libéral prévoit atteindre l’équilibre budgétaire d’ici 2015-2016. Le dernier budget Marceau prévoyait également un retour au déficit zéro en 2015-2016, mais Philippe Couillard devra y arriver tout en investissant 1,5 milliard$ dans les projets d’infrastructure et en annulant la hausse des frais de garderie. Pour y arriver, le chef libéral a promis de ne pas renier les engagements de sa prédécesseure, mais plutôt d’imposer des compressions dans l’appareil étatique. Le PLQ prévoit même un surplus de 100 millions$ en 2015-2016.

Annuler la hausse des frais de garderie
Le PLQ s’est engagé à annuler la hausse subite de 7$ à 9$ des frais de garderies subventionnées, comme le proposait le budget Marceau. Ceux-ci seront indexés au coût de la vie.

Abolir la taxe santé
Dès l’atteinte d’un surplus budgétaire prévu par le PLQ en 2015-2016, Philippe Couillard s’est engagé à éliminer graduellement la taxe santé. Instaurée sous le gouvernement Charest, le PQ avait promis d’éliminer cette taxe, avant de se raviser une fois au pouvoir. Le gouvernement Marois a finalement introduit une taxe progressive en fonction du revenu.

Régler le dossier de la charte
Le PLQ entend faire adopter une version moins contraignante de la charte des valeurs. Le chef libéral veut encadrer les accommodements raisonnables et interdir le voile intégral. Le gouvernement libéral présentera également des balises afin d’aider les directions à encadrer, au cas par cas, le port de signes religieux par les employés de l’État en position d’autorité.

«Mourir dans la dignité»
Le projet de loi «Mourir dans la dignité», piloté par la péquiste Véronique Hivon, sera adopté, a promis Philippe Couillard. Le projet de loi 52 faisait déjà consensus entre les partis avant le déclenchement des élections. Les députés libéraux pourront voter librement sur la question, sans se soumettre à la ligne de parti.

Un toit pour le Stade
Philippe Couillard voit d’un oeil favorable l’installation d’un nouveau toit sur le Stade olympique. Le chef du PLQ croit que, même au coût de 300 ou 400 millions de dollars, le remplacement du toit serait rentable s’il permet d’utiliser le Stade sur une plus longue période de l’année.

Nomination du directeur de la SQ
Le chef libéral a suggéré de revoir le mode de nomination du directeur de la Sûreté du Québec. Il propose un processus similaire à celui des juges, où un comité de sélection indépendant suggère une courte de liste de candidats.

Super-cliniques et super-infirmières
Le PLQ a promis la création de 50 «super-cliniques» ouvertes sept jours sur sept et offrant des services spécialisés. Le parti promet aussi l’arrivée de 2000 «super-infirmières», ou infirmières-cliniciennes. Philippe Couillard espère ainsi désengorger le système de santé.

Stratégie maritime
Philippe Couillard a présenté sa «stratégie maritime» comme son grand héritage personnel. Il s’agirait d’un investissement de 7 milliards$: 1,5 milliard$ de chacun des gouvernements provincial et fédéral, 4 milliards$ du privé. Ce vaste chantier viserait à augmenter le transport de marchandises le long du fleuve St-Laurent afin de stimuler l’économie québécoise. La «stratégie maritime» comprend notamment la création d’un pôle-logistique à Vaudreuil-Soulanges, d’infrastructures le long du fleuve, d’un traversier entre Montréal et la Rive-Sud, et de centres de recherche et développement de technologies marines.

250 000 emplois
En début de campagne électorale, Philippe Couillard s’est engagé à créer 250 000 emplois au cours des cinq prochaines années. Il compte y arriver grâce aux investissements en infrastructures, à la relance du Plan nord et à sa stratégie maritime.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
Une vidéo avec 2 chercheurs de l’IRIS, Simon Tremblay-Pepin et Éric Martin, qui s’attaquent à plusieurs mythes qui sont véhiculés pour justifier la hausse des frais de scolarité.

La conclusion sur la hausse des frais de scolarité
 

 
 
 

Quebec: Canadians Feel Country Would Be Just Fine Without The Province

A majority of Canadians outside Quebec think the country would fare just as well or better without the francophone province, while almost three-quarters feel the province will never be satisfied with whatever concessions the federal government may make. These are the findings of a new poll which indicates Canadians have little sympathy for Quebec.